le cinéma genevois le plaza – partie 2: le lieu


conçus dès 1951 par le grand architecte et urbaniste genevois marc-joseph saugey (à qui l’on doit notamment aussi l’hôtel du rhône, 1947-1950, et le cinéma le paris / manhattan, 1955-1957), le mont-blanc centre, immeuble multifonctionnel intégrant au rez-de-chaussée le cinéma le plaza (achevé en 1953), étaient voués à la démolition fin janvier 2014, après dix ans de fermeture. en compagnie d’un ami,…

… je m’étais rendu sur place pour racheter – tout à fait légalement, m’empressé-je de préciser – certains éléments de mobilier et de décoration, et prendre des photos, histoire de garder un souvenir de la salle avant sa démolition. le propriétaire d’alors m’avait demandé de retirer les deux articles que j’avais consacrés à cet endroit mythique sur mon blog (1. les objets, 2. le lieu), prétextant que l’endroit était privé et que je n’avais pas le droit de le photographier. or, si je ne m’étais pas caché pour les faire, et que personne ne m’avait dit quoi que ce soit à ce moment-là, j’avais tout de même obtempéré.

la démolition n’ayant finalement pas eu lieu, et c’est tant mieux, et aujourd’hui, cinq ans et demi plus tard, que la fondation hans wilsdorf a racheté le bâtiment pour le rénover et le faire revivre autour d’un projet culturel lié au cinéma, je ressors les photos que j’avais prises alors.

je tiens à préciser, si besoin est, que non, ces photos ne sont pas libres de droit. elles m’appartiennent et vous n’avez l’autorisation ni de les copier, ni de les utiliser ni encore moins de les diffuser, « sous prétexte qu’elles sont sur le net ».

la coursive d’où l’on pouvait regarder le film. j’ai acheté le cendrier sur pied que l’on voit au centre de l’image…
vue depuis la coursive
rangée de fauteuils au balcon. si j’ai bonne mémoire, les fauteuils du haut étaient plus récents que ceux du bas…
les trappes de la salle de projection, depuis le balcon…
la salle de projection, avec projecteur 70 mm. je l’aurais bien acheté, mais 1. il pesait une tonne et 2. il était réservé par une école…
ambiance cinéma
aperçu de la salle, depuis la salle de projection…
le lobby, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître…
le rez-de-chaussée
on voit rarement ce qui se trouve derrière les écrans de cinéma…
au plaza, derrière l’écran se trouvaient des bureaux et une cafétéria sur plusieurs étages, avec toutes sortes d’objets…
des tonnes de papier, parmi lesquelles des factures datant de… 1953, écrites à la main et destinées à des entreprises depuis longtemps disparues…