le cinéma genevois le plaza – partie 1: les objets


conçus dès 1951 par le grand architecte et urbaniste genevois marc-joseph saugey (à qui l’on doit notamment aussi l’hôtel du rhône, 1947-1950, et le cinéma le paris / manhattan, 1955-1957), le mont-blanc centre, immeuble multifonctionnel intégrant au rez-de-chaussée le cinéma le plaza (achevé en 1953), étaient voués à la démolition fin janvier 2014. en compagnie d’un ami,…

… je m’étais rendu sur place pour racheter – tout à fait légalement, m’empressé-je de préciser – certains éléments de mobilier et de décoration. je m’étais ainsi porté acquéreur de deux fauteuils, d’un cendrier sur pied et de divers objets tels que bobines d’amorce, lettres en plastique ayant servi à annoncer les films, classeur de comptabilité datant de 1953, etc. j’en avais profité aussi pour prendre des photos, histoire de garder un souvenir de la salle avant démolition. le propriétaire d’alors m’avait demandé de retirer les deux articles que j’avais consacrés à cet endroit mythique sur mon blog (1. les objets, 2. le lieu), prétextant que l’endroit était privé et que je n’avais pas le droit de le photographier. or, si je ne m’étais pas caché pour les faire, et que personne ne m’avait dit quoi que ce soit à ce moment-là, j’avais tout de même obtempéré.

aujourd’hui, cinq ans et demi plus tard, que la démolition n’a pas eu lieu, et c’est tant mieux, et que la fondation hans wilsdorf a racheté le bâtiment pour le rénover et le faire revivre autour d’un projet culturel lié au cinéma, je ressors les photos que j’avais prises alors.

je tiens à préciser, si besoin est, que non, ces photos ne sont pas libres de droit. elles m’appartiennent et vous n’avez l’autorisation ni de les copier, ni de les utiliser ni encore moins de les diffuser, « sous prétexte qu’elles sont sur le net ».

deux fauteuils des années 1980…
boîte de l’amorce du film une sale affaire d’alain bonnot, avec victor lanoux et marlène jobert, sorti en 1981.
jetons numérotés
lettres en plastique rouge servant à l’époque à annoncer les films à l’extérieur du cinéma
amorces
amorces du film hot shots de jim abrahams, avec charlie sheen et valeria golino, sorti en 1991.
enseigne lumineuse fixée à l’origine au-dessus de la caisse, à l’entrée du cinéma.
amorces du film backdraft, de ron howard, avec kurt russell et william baldwin, sorti également en 1991.