bienvenue à marwen


réal. robert zemeckis, scénario caroline thompson, robert zemeckis, d’après l’oeuvre de jeff malmberg, int. steve carell, leslie mann, merrit wever, diane kruger, janelle monàe, eiza gonzalez, gwendoline christie, leslie zemeckis, neil jackson. 2018, 116′. 3,5 pouces

le synopsis
mark hogancamp (carell) était un talentueux illustrateur de la seconde guerre mondiale avant d’être…

… sauvagement agressé par cinq hommes et laissé pour mort. devenu amnésique, il a reconstitué en miniature un village belge durant la seconde guerre mondiale où il met en scène des figurines inspirées de ses proches, de ses agresseurs et de lui-même.

l’avis
ce film raconte sans pathos ni sentimentalisme l’histoire vraie de cet homme dont la vie a été anéantie en 2000. après neuf jours de coma, il s’est réveillé sans aucun souvenir de sa vie d’adulte, et a dû réapprendre à manger, marcher, écrire.

puisque son monde lui a été volé, il ressuscite par l’art en construisant un monde singulier dans lequel il invente des histoires reposant sur les femmes qui l’entourent et la seconde guerre mondiale. ses photos ont fini par attirer l’attention du monde des arts, ce qui a conduit à des expositions, un documentaire (marwencol), un livre (welcome to marwencol) et un film qui donne vie à son monde par le truchement d’effets spéciaux bluffants.

pourquoi marwencol? réponse dans le film.

pourtant d’une grande sensibilité et superbement réalisé, ce film est quelque peu passé inaperçu lors de sa sortie. c’est le moment de le découvrir.