césar 2018: le palmarès


comme chaque année à pareille époque – cette année c’était le 2 mars -, la profession s’est auto-récompensée à la salle pleyel à paris. et comme chaque année, quelques films ont tenu le haut du pavé. la cuvée 2018, ils ont été quatre à sortir du lot et à rafler toutes les statuettes ou presque: …

120 battements par minute (6 prix sur 13 nominations), au revoir là-haut (5 sur 13), petit paysan (3 sur 8) et barbara (2 sur 9). la cérémonie a rendu hommage à jeanne moreau qui apparaissait sur l’affiche. et pour la première fois, un césar du public est venu récompenser le film – la comédie, genre le plus populaire en france – ayant fait le plus grand nombre d’entrées dans l’hexagone en 2017 et durant les deux premiers mois de 2018 (les scores s’arrêtant le 28 février).

film: 120 battements par minute, robin campillo
réalisateur: albert dupontel, au revoir là-haut
actrice: jeanne balibar, barbara
acteur: swann arlaut, petit paysan
second rôle féminin: sara giraudeau, petit paysan
second rôle masculin: antoine reinartz, 120 battements par minute
espoir masculin: nahuel pérez biscayart, 120 battements par minute
espoir féminin: camélia jordana, le brio
scénario original: 120 battements par minute, robin campillo
adaptation: albert dupontel et pierre lemaitre, au revoir là-haut
son: olivier mauvezinnicolas moreau et stéphane thiébault, barbara
photo: vincent mathias, au revoir là-haut
musique: arnaud rebotini, 120 battements par minute
montage: robin campillo, 120 battements par minute
costumes: mimi lempicka, au revoir là-haut
décors: pierre quefféléan, au revoir là-haut

premier film: petit paysan, hubert charuel
court-métrage: les bigorneaux, alice vial
court-métrage d’animation: pépé le morse, lucrèce andreae
film d’animation: le grand méchant renard et autres contes, benjamin renner et patrick imbert
film documentaire: i am not your negro, raoul peck
film étranger: faute d’amour, andreï zviaguintsev

césar d’honneur: penélope cruz
césar du public: raid dingue, dany boon