le bonhomme de neige


réal. tomas alfredson, scénario hossein amini & peter straughan, d’après le roman de jo nesbo, int. michael fassbender, rebecca ferguson, charlotte gainsbourg, chloé savigny, toby jones, sofia helin, j. k. simmons, val kilmer. 2017, 119′. 2,5 pouces

le synopsis
une femme est brutalement assassinée. harry hole (fassbender) enquête avec une brillante jeune recrue (ferguson) sur ce meurtre qui…

… porte la marque d’un serial killer recherché mais jamais arrêté…

l’avis
quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi le monde entier s’engoue autant du polar scandinave. j’en ai lu, de l’islandais, du danois, du norvégien, et à de rares exceptions près (adler-olsen, larsson…), je m’ennuie à chaque fois.

même adapté pour le grand écran, ce polar-ci est chiant. de plus, outre la question posée ci-dessus et non élucidée, l’adaptation pourra paraître déroutante pour celles et ceux qui ont lu le bouquin, dans la mesure où le film bouscule un peu la chronologie des événements, fait disparaître un personnage, en tue d’autres « différemment », présente un flic trop lisse pour que ses fêlures soient crédibles (fassbender inconsistant, malgré sa barbe de 3 jours et ses yeux de cocker abattu, contrairement à auteuil, par exemple, qui était très borderline dans mr73). en plus de ça, une question – légèrement centrale, vu que c’est le titre du film – reste tout de même sans réponse: pourquoi le tueur place-t-il un bonhomme de neige devant la maison des femmes qu’il enlève et tue? mystère et boule de gomme (pour celles et ceux qui n’ont pas lu le livre).

cela dit, il paraît que le roman lui-même n’est pas sidérant de suspense et de glauquitude. ceci explique peut-être cela.

et pour couronner le tout, la bande-annonce qu’on a pu voir ici est trompeuse car elle montre des scènes qui ne figurent pas dans le film (la poursuite de sylvia otteren, l’incendie de la maison…).

au final, on sort de la projection avec une grande impression de raté. dommage, ça aurait pu être effrayant à souhait. mais n’est pas david fincher et surtout andrew kevin walker (son scénariste sur se7en) qui veut…