je fais le mort


réal. et scénario jean-paul salomé, int. françois damiens, géraldine nakache, lucien jean-baptiste, anne le ny, jean-marie winling, kévin azaïs, corentin lobet, nanou garcia. 2013, 104′. 3,5 pouces

le synopsis
jean renault (damiens) est un comédien raté. il est tellement perfectionniste (certains diront casse-couilles) que personne ne veut plus travailler avec lui. quand un jour, …

… sa conseillère au chômage lui propose un « rôle » un peu particulier: prendre la place du mort pour permettre à la justice de reconstituer des scènes de crime…

l’avis
sur un scénario classique mais bien construit, le film raconte comment on peut ne pas trouver ce qu’on cherche et trouver ce qu’on ne cherchait pas. la seconde option étant évidemment bien plus intéressante en termes de happy ending. c’est toute la différence qu’il y a entre « réussir dans la vie » et « réussir sa vie ». damiens est, comme à son habitude, tour à tour drôle, agaçant, touchant et toujours juste. géraldine nakache est parfaitement crédible en juge d’instruction dont c’est la première grosse affaire. exigeante mais sans expérience, peinant à asseoir son autorité dans un environnement essentiellement masculin et commettant, du coup, des erreurs, elle va trouver en celui qu’elle prenait pour un caillou dans sa chaussure un allié de poids. si bien que ces deux personnages qui masquent leur insécurité derrière un perfectionnisme exacerbé vont finir par se rejoindre sur un terrain qu’ils n’auraient jamais imaginé (mais nous si, car nous ne sommes pas nés de la dernière pluie).

une comédie dramatique agréable qui se laisse bien regarder…