marguerite

marguerite
réal. xavier giannoli, scénario xavier giannoli, marcia romano, int. catherine frot, andré marcon, michel fau, christa théret, denis mpunga, sylvain dieuaide, aubert fenoy. 2015, 129′. 3,5 pouces

le synopsis
marguerite dumont (frot) est une femme fortunée passionnée de musique et d’opéra. depuis des années, elle chante chez elle devant un cercle d’habitués. le problème est…

… qu’elle chante désespérément faux et que personne ne le lui a jamais dit, pas même son mari, tout le monde l’ayant toujours entretenue dans ses illusions. jusqu’au jour où elle se met en tête de se produire devant un vrai public, à l’opéra de paris…

l’avis
le film, dont l’action se situe dans les années 1920, s’inspire de la vie de florence foster jenkins, américaine morte en 1944. un autre film avec meryl streep, sorti près d’un an après celui-ci, lui est directement consacré.

à cette femme protégée par son entourage (qui la savait fragile), cette femme pour qui la musique était toute sa vie et qui fut à son insu la risée de toute une société qui profitait d’elle, catherine frot donne, par son interprétation en demi-teinte, une intégrité, une humanité et une naïveté surprenantes. entre sourire et attendrissement, pourtant décrié par certains, marguerite est un film sensible et émouvant, même s’il ne pouvait y avoir de happy end. il a remporté quatre césar en 2016: actrice, décors, costumes et son.