home

en route
réal. tim johnson, scénario tom j. astle, matt ember, d’après the true meaning of smekday d’adam rex, int. (voix originales) jim parsons, rihanna, steve martin, jennifer lopez, (voix françaises) alex lutz, leïla bekhti, jacques frantz. 2015, 94′. 3,5 pouces

le synopsis
cherchant à fuir les gorgs, leurs ennemis jurés, les boovs…

… colonisent la planète terre. l’un d’eux, oh (parsons), révèle accidentellement leur cachette et devient hors-la-loi. dans sa fuite, ils rencontre tif (rihanna), une jeune fille à la recherche de sa mère que les boovs ont enlevée. ensemble, ils vont comprendre les véritables raisons de ce malentendu intergalactique…

l’avis
si le postulat est relativement banal – deux personnages que tout oppose font équipe dans un but commun, découvrant au passage le sens des mots « amitié », « partage » et « tolérance » – sa mise en forme – un road movie planétaire avec extraterrestres envahissants mais pas agressifs – est plutôt originale. ce qui prouve que, toutes les histoires ayant été inventées ou presque, l’important est moins l’histoire elle-même – qui doit néanmoins tenir la route, entendons-nous bien – que la manière de la raconter. le savant dosage d’humour est également pour beaucoup dans la réussite du film, qui est davantage une comédie dramatique accessible aux enfants (le scénario est tiré d’un livre illustré pour bambins) qu’une comédie pure.

à part ça, le film est un joli coup de pub pour rihanna qui a non seulement prêté sa voix à l’un des personnages principaux, mais a aussi composé plusieurs titres de la bande originale (en plus d’une ou deux chansons tirées de ses albums)…

un peu déroutant au début, mais un bon moment.