the bling ring

the bling ring

réal. et scénario sofia coppola, d’après un article de nancy jo sales, int. emma watson, katie chang, israel broussard, claire julien, taissa farmiga, leslie mann, gavin rossdale. 2013, 90′. 3 pouces

le synopsis
à los angeles, des adolescents fascinés par les people et l’univers des marques de luxe traquent…

… sur internet l’emploi du temps des stars et cambriolent leur résidence…

l’avis
l’histoire avait fait grand bruit et avait fait l’objet d’un article dans vanity faire dont coppola s’est inspirée pour écrire son scénario. ça parlait d’une bande de jolis ados qui tournaient mal dans un univers glamour. les ados en question, qui ont tout de même dérobé pour 3 millions de dollars de biens, ont déclaré, après leur arrestation, qu’ils pensaient n’avoir rien fait de mal et qu’ils s’intéressaient surtout à la notoriété que les vols leur apporteraient. ce film dit beaucoup, sous une forme extrême, sur une époque où les jeunes grandissent avec facebook et twitter comme mode d’expression, avec la téléréalité et la célébrité facile (mais ô combien éphémère) comme modèle, et avec des parents absents ou démissionnaires (ce qui revient souvent au même) comme source de désillusion.

la réalisatrice a puisé dans l’article, les interviews de son auteur et les rapports de police ainsi que dans ses propres souvenirs de jeunesse. pour plus de réalisme, elle a aussi demandé à quelques célébrités d’apparaître dans le film. ainsi paris hilton a vraiment été victime du bling ring et a prêté sa maison pour les besoins du tournage. coppola déclare néanmoins conserver un regard critique sur les agissements de ces jeunes et espère que son film ne les sublimera pas (trop) tout en offrant au public matière à réflexion.

j’aime les films de sofia coppola mais je confesse avoir trouvé celui-ci un peu moins intéressant que ses précédents. sans doute parce que moins personnel.