hôtel normandy

hôtel normandy

réal. charles nemes, scénario jean-paul bathany, stéphane ben lahcene, int. héléna noguerra, éric elmosnino, ary abittan, frédérique bel, anne girouard, annelise hesme, alice belaïdi, cédric ben abdallah. 2013, 97′. 3 pouces

le synopsis
veuve belle et folle d’art contemporain, alice (noguerra) se voit prendre en main, un peu contre son gré, par ses deux copines isabelle (bel) et pénélope (girouard) qui veulent absolument…

… la caser. elles lui offrent un week-end dans le célèbre hôtel normandy en mettant au point une rencontre prétendument fortuite. évidemment, rien ne se passe comme prévu…

l’avis
petite comédie sans prise de tête, bien écrite, aux situations rocambolesques et autres quiproquos vaudevillesques qui tiennent parfaitement la route, et dont le charme tient beaucoup à celui de comédiens bien castés. noguerra la première, fraîche et lumineuse, qui porte bien la robe hermès et l’escarpin louboutin, ary abittan, qui commence à se faire un nom et un visage sur la scène comique française, et tout un tas de seconds rôles parmi lesquels cédric ben abdallah, alias ben, qui a brûlé les planches du café théâtre avec son spectacle totalement absurde mais ô combien jouissif. à part ça, on (moi le premier) ne croit pas une nanoseconde qu’une quadra aussi belle et flamboyante que celle qu’incarne la non moins belle et flamboyante héléna noguerra puisse s’intéresser, et encore moins tomber amoureuse, d’une sorte de crevette aux oreilles de chou (pas étonnant qu’il fut si crédible naguère en gainsbarre) comme celle qu’incarne éric elmosnino. vous me direz que ledit gainsbarre séduisit en son temps moultes femmes sublimes et non des moindres. comme quoi, ça se confirme, les hommes viennent de mars et les femmes de vénus. lol. pas de quoi dépenser 20 balles pour le voir au cinéma mais à conseiller s’il passe sur l’une des chaînes que vous recevez…