pawn

Pawn
réal. david a. armstrong, scénario jay anthony white, int. sean faris, michael chiklis, nikki reed, forest whitaker, marton csokas, jessica szohr, stephen lang, ray liotta. 2014, 88'. 2 pouces.

le synopsis
un hold-up qui devait être simple ne se passe pas du tout comme prévu.


l'avis
je n'ai rien compris à ce film. je sais, avouer ça d'emblée ne fait pas un bon "papier". mais je ne vais pas vous la raconter: je n'ai rien compris. ya des films comme ça où on est à côté de la plaque du début à la fin. ça commence tranquille, on se dit qu'on a toute sa tête, et puis hop, ça part en vrille. ai-je dormi? je ne m'en souviens pas. lol. j'aurais peut-être dû. j'ai eu beau m'accrocher, je me suis perdu dans les méandres d'une histoire à tiroirs où les protagonistes sont tous impliqués d'une manière ou d'une autre (mais on vous ne le dévoile qu'au fur et à mesure) et où chacun veut arnaquer l'autre (mais ses motivations ne sont pas claires). bref, parce qu'on ne va pas y passer des heures, à force de se vouloir intelligent, un scénario qui devait être simple, à l'image du hold-up, finit par être alambiqué. on aime bien quand c'est intelligent et pas linéaire, mais faudrait tout de même pas pousser mémé dans les orties (surtout si elle est en short). j'ai envie de dire: what the fuck?

allez, je vous mets quand même la bande-annonce.