touch

Touch

série créée par tim kring, int. kiefer sutherland, david mazouz, gugu mbatha-raw, danny glover. 2012, saisons 1 et 2, 12 épisodes de 42', saison 2 en diffusion actuellement sur m6. 3,5 pouces.

le synopsis
les êtres sont tous reliés par un fil invisible qui ne casse jamais. un garçon de 11 ans, qui…


… ne parle plus depuis la mort de sa mère, victime des attentats du 11 septembre, voit et comprend comment le monde est connecté à travers des chiffres.

l'avis
coïncidences, rencontres incroyables, hasards qui n'en sont pas, martin bohm (sutherland) est amené par son fils jake (mazouz) à faire des rencontres improbables dans le but d'aider des gens qui sont liés, parfois sans le savoir. mais ce qui démarre comme un puzzle extraordinaire et improbable, au point qu'on se demande où les créateurs veulent en venir, débouche, comme dans toute série qui se respecte, sur une histoire "bien plus grande que ça" où complots sur fond d'intérêts scientifiques supérieurs à l'échelle mondiale sont impliqués. on comprendra vite que jake n'est pas le seul à posséder ce don.

le postulat est intéressant (je suis très client) et l'intrigue assez palpitante: l'univers et les relations entre les hommes peuvent être lus différemment, comme des équations, et il existe des êtres capables de les décrypter, et même de voir l'avenir immédiat. ces "erreurs de la nature" au pouvoir quasi surnaturel sont en fait des facteurs d'équilibre. ou plutôt de rééquilibre. j'aime l'idée qu'il y a des choses qui nous entourent et que le commun des mortels ne les voit pas, même si je la trouve frustrante car je fais partie de ce commun des mortels. eh oui, je suis de ceux qui croient en une vie extraterrestre, en une vie antérieure et en l'existence des anges. du coup, je suis sensible au discours développé dans cette série. ça c'est pour le fond.

pour la forme, deux détails me font réagir: je ne sais pas si kiefer sutherland était le meilleur choix pour le rôle du père. il n'a rien changé à son jeu depuis 24 heures chrono, des mouvements de tête rapides constituant l'essentiel de sa palette expressive. de plus, il suffit qu'il ait un pistolet dans les mains pour redevenir instantanément jack bauer (il le tient exactement de la même façon). or pour un ex-journaliste, c'est peu crédible. (petites parenthèses, ils sont quelques-uns issus de 24 heures chrono à travailler sur cette série: annie wersching, jude cicolella, leland orser ou d. b. sweeney, pour les acteurs, et nelson mccormick et milan cheylov, pour les réalisateurs.) et puis ses "jake! jake! attends mon grand! où vas-tu encore, bonhomme?" sont un peu énervants. on a tous compris (sauf lui apparemment) que le gamin ne se rend jamais subitement quelque part sans raison: il a clairement un but et va là où il doit aller pour le faire comprendre.

touch est à voir de toute façon. les 4 derniers épisodes de la saison 2 passent samedi 26.10 sur m6. reste à savoir si l'intrigue nous mènera aussi loin (et avec autant d'intelligence) que fringe par exemple…