petit calendrier des sorties (certaines très, d’autres beaucoup moins) attendues au cinéma en france je sais ce titre est long d’ailleurs le gars qui l’a écrit a été viré

cette année (avec un gros pic en juin et juillet) sera riche en films fantastiques, d'horreur et de science-fiction, trois genres dont votre serviteur est particulièrement friand. ainsi voici les sorties (en france), par ordre chronologique:…


24 avril: iron-man 3, de shane black (ce nom fait déjà super-héros en civil). tony stark (downey jr.) est mis à rude épreuve avec un ennemi qui l'attaque sur tous les fronts et détruit son univers personnel. je me réjouis car j'aime autant le personnage (dont les deux premiers opus ne m'ont pas déçu) que l'acteur qui l'interprète…

8 maievil dead, de fede alvarez, remake du fabuleux premier film hystérique et bourré de trouvailles qui révéla sam raimi au monde entier en 1981. était-il vraiment nécessaire de toucher à ce film cultissime? réponse dans quelques jours…

29 mai: vanishing waves, de kristina buozyte. un scientifique participe à une expérience lui permettant d'entrer dans l'esprit d'un patient comateux, y aperçoit une femme inconnue dont il tombe éperdument amoureux. un pitch intriguant qui fait un peu penser à the cell de tarsem singh.

5 juin: after earth, de m. night shyamalan, avec will smith et son fils jaden. 1000 ans après notre ère, un jeune garçon et son père tentent de survivre après que leur vaisseau s'est crashé sur une terre abandonnée et inhospitalière. je crains le pire car shyamalan nous mène de déception en déception après son (seul) coup de génie de 6ème sens (c'était en 1999!). espérons que ce ne sera pas une resucée de la planète des singes dans lequel les protagonistes revenaient en fait sur terre après un voyage dans le futur…

12 juin: star trek into darkness, de j. j. abrams. rentré à sa base, l'enterprise fait face à des forces terroristes au sein même de son organisation. après un premier opus très réussi signé du même abrams (lost, super 8, etc.), la bande-annonce promet du très grand spectacle. rien que le titre fait saliver…

19 juin: superman man of steel, de zach snyder. un petit garçon découvre qu'il a des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur terre. comme hulk, spider-man ou batman en ont vécu avant lui (et en sont sortis grandis), voici un reboot qui laisse présager de beaucoup de plaisir en salle obscure, snyder nous ayant déjà impressionnés par son 300 et son interprétation du roman graphique watchmen.

19 juin: the bay, de barry levinson. des parasites mutants prennent le contrôle des habitants d'une petite ville côtière américaine. le pitch ressemble à plein d'autres films de série b (voire z), comme réincarnations (dead and buried, de gary sherman, en 1981). on se réjouit, surtout que levinson est plus connu pour avoir réalisé des films hors genre (harcèlement, good morning vietnam, rain man).

26 juin: dark skies, de scott charles stewart. les parents d'un enfant de 6 ans se rendent compte qu'il a été marqué pour un futur enlèvement extra-terrestre. miam miam…

3 juillet: world war z, de marc foster, avec brad pitt. film apocalyptique dans lequel la présence de brad pitt est pour le moins incongrue. je suis curieux de voir ce que ça va donner.

10 juillet: monstres academy, de dan scalon. sans doute le plus attendu (par moi) de toute l'année, tant j'avais adoré le premier (2001) et que la suite tardait à venir. sully et bob, encore adolescents, se rencontrent sur les bancs de l'académie des monstres. miam miam miam…

17 juillet: pacific rim, de guillermo del toro. surgie des flots, des hordes de créatures monstrueuses sèment la panique et déclenchent une guerre qui fait des millions de victimes. pour les combattre, de gigantesques robots sont mis au point. transformers revu par le réalisateur du labyrinthe de pan et de hellboy? mmmh, ça promet…

31 juillet: r.i.p.d., de robert schwentke. jeune policier venant de décéder, nick walker est recruté par la brigade de police de l'au-delà et s'associe à un vétéran. le genre de pitch de séries z comme il y en avait tant dans les années 80. j'adore. ça augure tout de bon…

7 août: 300: rise of an empire, de noam murro. la suite de 300 dont je crains le pire. qui peut faire au moins aussi bien que le splendide premier opus de zach snyder?

14 août: elysium, de neill blomkamp, avec matt damon. le 2ème long-métrage du réalisateur sud-africain, prometteur quoique très appliqué, de district 9.

9 octobre: haunt, de mac carter. un adolescent introverti se lie d'amitié avec sa nouvelle voisine et part explorer la maison que ses parents viennent d'acquérir sans savoir qu'elle est hantée. vision innovante du thème ou énième variante sans intérêt? réponse dans 6 mois…

16 octobre: the mortal instruments: la cité des ténèbres, de harzald zwart. new york, de nos jours, est le théâtre d'une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombre. j'ai déjà vu les affiches dans des cinémas il y a quelque temps. ce film doit vraiment être un block-buster pour être annoncé si longtemps à l'avance. en tout cas l'affiche seule fait déjà saliver…

23 octobre: gravity, de alfonso cuaron. une experte en ingénierie médicale et un astronaute en pré-retraite partent en expédition dans l'espace, mais ce qui devait être une sortie de routine tourne au drame et les deux protagonistes se retrouvent livrés à eux-mêmes. miam miam…

30 octobre: thor 2: le monde des ténèbres, de alan taylor. le retour du grand musclé permanenté avec son gros marteau (hemsworth) qui va sauver l'humanité d'un péril gigantesque. il est décidément beaucoup question de ténèbres cette année au cinéma. mais on se réjouit quand même car les super-héros, on aime ça…

6 novembre: la stratégie ender, de gavin hood. dans un futur proche, alors que la terre a été attaquée par des forces extraterrestres, un garçon surdoué suit une formation militaire réservée à l'élite dans le but de sauver l'espèce humaine d'une invasion… de manière générale, j'aime les invasions extraterrestres agressives au cinéma. on verra si celle-là, tirée du roman ender's game d'orson scott card publié en 1985, tiendra ses promesses.

4 décembre: carrie, la revanche, de kimberly pierce. malgré le titre qui évoque une suite, le pitch est un copié-collé du carrie de de palma (76). à voir en vidéo un dimanche de pluie…

11 décembre: le hobbit: histoire d'un aller et retour, de peter jackson. perso, j'ai décroché. et vu le nombre de semaines que le premier opus a tenu dans les salles en décembre dernier (très peu), je pense que les fans aussi. jackson devrait peut-être suivre leur exemple et passer à autre chose…

25 décembre: the secret life of walter mitty, de ben stiller. remake d'un film de 1939, cette comédie fantastique raconte l'histoire d'un documentaliste de magazine qui vit par procuration à travers des rêveries et se lance dans une vraie aventure le jour où un négatif disparaît…