kung fu panda 2 3d

Kung fu panda 2

réal. jennifer yuh, int. (voix originales) jack black, angelina jolie, dustin hoffman, gary oldman, jackie chan, seth rogen, lucy liu, david cross, james hong, michelle yeoh, (voix françaises) manu payet, marie gillain, mylène jampanoï, pierre arditi, william coryn, tomer sisley, bernard alane. 2011, 95'. 3 pouces.

le synopsis
po est devenu le guerrier dragon et protège la vallée avec ces 5 amis. mais une nouvelle menace se profile à l'horizon, en la "personne" du seigneur shen, le paon maléfique, décidé à…


… conquérir la chine et à détruire le kung fu, grâce à une arme plus forte que tout.

l'avis
cette fois, po va être confronté un ennemi bien plus fort que lui, pas par ses capacités mais par une arme réputée invincible. et pour ce faire, il va devoir plonger dans son passé et affronter la vérité sur ses origines pour trouver la paix intérieure… et vaincre son adversaire.

encore un de ces parcours initiatiques qui ont décidément la cote en ce moment à hollywood. mais celui-là est sympa, parce que le personnage est sympa. il y a depuis quelques années à hollywood une autre tendance qui a le vent en poupe: les joufflus qui réussissent, les losers sympathiques, les laissés-pour-compte qui ont une seconde chance. en l'occurrence, c'était loin d'être gagné pour po, le gros panda débonnaire, plus crédible en avaleur de nouilles qu'en défenseur de  la veuve et de l'orphelin. mais, à force de travail, le sympathique mammifère (le choix du personnage n'est d'ailleurs pas innocent car, outre qu'on ne le voit pas, mais alors pas du tout faire du kung-fu, C'EST TROP MIGNON, UN PANDA!) va apprendre à se dépasser pour devenir le héros que tout le monde attendait.

cela dit, j'vous raconte pas comment qu'elle était bourrée à craquer de gamins enpopcornés (et de parents paniqués, limite agressifs), la salle! mais curieusement, ceux-là étaient totalement captifs et la projection s'est bien passée. bien sûr, le film ratisse large et s'adresse aux petits comme aux grands. ils savent y faire, les bougres car si les rots, les pets et quelques expressions de la coolitude un peu idiotes genre "ouais, c'est topissime!" font marrer les gamins, les bons sentiments rappellent aux grands à quel point ils sont eux aussi restés enfants (à ce propos, j'ai failli éclater en sanglots quand po prend son "père" l'oie et lui dit: "je t'aime mon papa", une phrase que je dis tout le temps, moi, à mon papa).

bref, les scénaristes ont su renouveler le doux mélange d'humour, d'émotion et d'action pour un deuxième opus très réussi. à voir parce que, oui monsieur, on est tous des gosses…