daybreakers

Daybreakers

réal. peter & michael spierig, scénario the spierig brothers, int. ethan hawke, willem dafoe, sam neill, claudia karvan. 2009, 98'. 3,5 pouces

le synopsis
en 2019, les vampires sont devenus l'espèce dominante. l'homme, lui, est devenu un aliment, pourchassé et "élevé" pour fournir le sang nécessaire à leurs besoins. mais, ne représentant plus que 5% de la population mondiale, ce sang devient…

… une denrée très rare, menaçant la survie des vampires. edward dalton (hawke) est un vampire hématologue travaillant dans la seule compagnie qui produit le sang. il refuse de se nourrir de sang humain et travaille sans relâche, mais sans succès, à la création d'un substitut qui pourrait sauver à la fois les vampires et les hommes. un accident lui fait rencontrer elvis (dafoe), chef des humains rebelles qui détient un remède qui pourrait tout changer.

l'avis
bien écrit, avec un twist original, le film dépoussière et rajeunit enfin un genre un poil surexploité depuis quelque temps, et très loin des films pour ados, suivez mon regard. le personnage principal a beau s'appeler edward, comme dans twilight (dont les frères spierig avouent n'avoir jamais entendu parler avant de faire leur film, lol), l'univers esthétique et aseptisé du film se situe davantage dans la veine de l'excellent gattaca (la présence d'ethan hawke n'y est pas étrangère et certains plans sont des clins d'oeil appuyés), avec juste ce qu'il faut de "différent" et de high-tech pour rendre le futur crédible, mais surtout où perce une angoisse presque imperceptible: celle d'une élégance de façade qui dissimule de plus en plus mal une bestialité mue par la menace d'une extinction inéluctable. le remède qui pourrait tout changer constitue un petit twist malin, même s'il est un poil tiré par les cheveux. mais pas grave, car l'idée est bonne et les bonnes idées sont toujours les bienvenues (et pas qu'au cinéma). pour une fois, l'histoire ne repose pas sur un angle religieux mais sur un angle scientifique (en l'occurrence le sang). un film intelligent à voir absolument… si vous êtes fan du genre, bien sûr.