partly cloudy

Partly cloudy
réal. pete sohn, scénario pete sohn, adaptation bob petersen, voix originales tony fucile, lori richardson. 2009, 5'47. 4 pouces

le synopsis
tout le monde le sait, les cigognes apportent des bébés aux humains. mais où les trouvent-elles? tout là-haut, dans les nuages. chaque nuage façonne un bébé, animal ou humain, à partir d'un morceau de… nuage. et chaque nuage a son livreur attitré. dans ce monde merveilleux à la walt disney, il y a gus, nuage gris manquant de confiance en lui. sa spécialité à lui, ce sont les bébés "dangereux". et peck, son livreur-associé, déplumé et mal en point, a bien de la peine à assurer…

l'avis

c'est devenu un rituel incontournable: tous les pixar sont précédés d'un court-métrage. et c'est un vrai bonheur à chaque fois. fable ou petit moment de vie, les histoires développées en quelques minutes à peine sont des bijoux d'humour et de maîtrise narrative. on se souvient du très loufoque birds ou de l'excellent extra-terrien. partly cloudy ne faillit pas à la règle en nous livrant, c'est le cas de le dire, l'histoire simple de deux "vilains petits canards" que leurs différences rapprochent et qui tentent de s'en accomoder en trouvant un modus vivendi. et au passage, on apprend enfin le pourquoi de la pluie et des orages. mignon, attendrissant, drôlissime, pixar frappe encore, et toujours aussi fort, avec ce sens aiguisé et maîtrisé de la "narration essentielle" qui rend le propos limpide et le rire franc. et tout cela sans qu'un seul mot ne soit prononcé. chapeau bas et maximum respect!