the dark knight (2)

The_dark_night réal. christopher nolan, int. christian bale, heath ledger, aaron eckhart, michael caine, maggie gyllenhaal, gary oldman, morgan freeman. 2008, 147'. 3 pouces

le synopsis
avec l'aide du lieutenant jim gordon (oldman) et du procureur harvey dent (eckhart), batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de gotham city. c'est compter sans le nouveau génie du crime qui répand terreur et chaos: le joker (ledger)…

l'avis
on y est arrivé, ce coup-ci. on est même arrivé 20 minutes avant le début de la séance. ET IL N'Y AVAIT PRESQUE PERSONNE DANS LA SALLE!!! alala, j'vous jure… alors première impression: plus ça va, plus batman s'éloigne de l'esprit comics pour s'ancrer dans une réalité très actuelle. adieu donc manoir gothique et batcave, bonjour loft citadin et sous-sol épuré, bye bye cité à l'atmosphère fantastique, hello ville reconnaissable (chicago) et contemporaine, au revoir la nuit, bienvenue au (grand) jour, so long katie holmes (l'église n'a probablement pas voulu qu'elle participe), welcome maggie (une erreur de casting sans doute). de plus, c'est la première fois…

… que le héros quitte gotham pour se rendre ailleurs, en l'occurrence hong kong, à la poursuite d'un méchant (même pas si important que ça). plus d'un fan sera déconcerté par ce nouvel opus, qui aurait été tout aussi regardable avec 20, voire 30 minutes en moins: verbeux, complexifié par une intrigue à tiroirs et encore une fois très loin de l'esprit comics. pour un peu, on se croirait dans un thriller d'aujourd'hui avec un type se baladant dans un costume un peu space. on sait qu'il y a toujours plus d'un méchant dans chaque épisode, mais là, entre mafia, chinois, joker et two-face (qui ne l'est pas encore), on s'y perd un peu… à part ça, ledger, qui trouve là son rôle sans doute la plus marquant, est assez impressionnant. rien à voir avec le grand guignolesque (et très comics) nicholson. ici point de jack napier ni d'histoire de vengeance de batman pour le meurtre de ses parents, on a à faire à un authentique, un très réel psychopathe, qui ne fait pas partie de la "mythologie batman", et qui n'est pas juste là pour tuer des gens, mais qui, en grand manipulateur, veut prouver que le meilleur peut aussi devenir le pire. il vole au passage et carrément la vedette à bale. pas étonnant que la presse l'ait encensé. au final, un film touffu, complexe, surprenant au niveau formel, plus sérieux et moins entertaining que les précédents. un peu difficile à recommander, un peu décevant quand on a encore batman begins en tête, mais intéressant quand même.

les coulisses
adrien brody, sean penn et robin williams avaient manifesté leur intérêt pour le rôle du joker. de même, matt damon, hugh jackman et ryan philippe étaient pressentis pour celui de harvey dent, avant qu'aaron eckhart (erin brockovich, paycheck), né le 12 mars 1968 en californie, n'obtienne le rôle, succédant ainsi à tommy lee jones dans le batman forever de joel schumacher (1995) et, ne l'oublions pas, à billy dee williams, dans le premier opus de tim burton (1989) et qui incarna lando calrissian dans l'empire contre-attaque en 1980. on le sait, heath ledger (à l'ombre de la haine, brokeback mountain) né le 4 avril 1979 à perth, en australie, est décédé accidentellement le 22 janvier de cette année à new york, quelque temps après la fin du tournage. ce qu'on sait moins c'est qu'un cascadeur (conway wickliffe) est également décédé lors d'une répétition en septembre 2007. justement, côté cascades, l'une des plus marquantes du film (le tonneau vertical du semi-remorque) a vraiment été tournée dans les rues de chicago. il a fallu six semaines de calcul et de répétition en terrain vague, et l'assurance qu'elle n'allait pas endommager les immeubles environnants, pour qu'elle puisse être réalisée en toute sécurité. soeur de jake gyllenhaal, qui tourna brokeback mountain avec ledger, maggie gyllenhaal (donnie darko, la secrétaire) est née le 16 novembre 1977 à new york. avec son regard de cocker battu et son air toujours un peu triste (quand on se souvient de kim basinger, et même d'alicia silverstone, on se dit qu'il y a quand même une crise profonde dans la batgirl à laquelle il faudra vite remédier), elle reprend ici le rôle de rachel dawes tenu dans batman begins par katie holmes, qui s'est récemment découverte une carrière dans la scientologie et qui officiellement n'était pas disponible pour le tournage. tournage qui s'est déroulé entre chicago, hong kong et le nord de londres, dans les studios de cardington. christopher nolan avait envisagé les aventures du héros comme une trilogie, mais le décès de heath ledger a remis en cause cette idée pour orienter un éventuel troisième film dans une autre direction (comme l'apparition de two-face, peut-être, on la voit arriver gros comme une maison celle-là, même si ce n'était évidemment pas prévu au départ ;O)). l'art martial que pratique batman est le kfm (keysi fighting method), qui utilise la montée d'adrénaline ressentie dans une situation violente et part littéralement des tripes. quand elle a appris que ce serait heath ledger qui interpréterait le joker, la costumière lindy hemming (harry potter, lara croft, james bond) s'est dirigée vers un style jeune, dandy teinté de grunge, puisant son inspiration chez vivienne westwood, iggy pop et alexander mcqueen. les chaussures, de fabrication milanaise, ont des bouts légèrement relevés pour faire clown, et la cravate est d'une étoffe tissée par turnbull & asser, fournisseurs de la famille royale britannique.

petite piqûre de rappel…
batman (1989), tim burton, avec michael keaton, kim basinger (vicki vale), jack nicholson (joker) et michael gough (alfred)
batman returns (1992), tim burton, avec michael keaton, dany devito (pingouin), michelle pfeiffer (catwoman), christopher walken (max schreck) et michael gough (alfred)
batman forever (1995), joel schumacher, avec val kilmer (le plus lippu de tous les batman), nicole kidman (dr chase meridian), chris o'donnell (robin), tommy lee jones (harvey dent/two face), jim carrey (riddler) et michael gough
batman & robin (1997), joel schumacher, avec george clooney, arnold schwarzenegger (dr freeze), alicia silverstone (batgirl), uma thurman (poison ivy) et michael gough
batman begins (2005), christopher nolan, avec christian bale, katie holmes (rachel dawes), liam neeson (henri ducard), gary oldman (jim gordon), cyllian murphy (dr jonathan crane) et michael caine (alfred)
il y a aussi une série en 1992 et un film, catwoman, avec halle berry et sharon stone, en 2004.