hyper-tension

Hypertension_4 réal. mark develdine & brian taylor, int. jason statham, amy smart. 2007, 83', 3 pouces.

 

le synopsis
chev chelios (statham) est un tueur à gages qui n'a pas rempli son contrat. le lendemain il se réveille en apprenant par vidéo interposée qu'on lui a inoculé pendant son sommeil un poison mortel et qu'il ne lui reste qu'une heure à vivre. il apprend très vite que seule l'adrénaline peut en ralentir les effets. s'engage alors une course effrénée à la recherche de l'antidote…

l'avis
j'ai du mal à m'identifier à une brute épaisse. sauf au cinéma. et surtout si c'est lui le "gentil". en l'occurrence, statham est tout simplement parfait. 1'000 fois plus expressif qu'un schwarzenegger à l'apogée de sa carrière "d'acteur" (vous me direz , c'est pas difficile, 2 expressions suffisaient à le battre à plate couture), 2'000 plus crédible qu'un stallone, 4'000 fois meilleur acteur qu'un van damme (ça non plus, c'est pas dur), 84'000 fois moins ridicule qu'un steven segal, jason statham tire ma foi plutôt bien son épingle du jeu dans ce petit film d'action sans prétention mais bourré d'idées de mise en scène (les poursuites filmées en skate) et de séquences assez cocasses (la scène sexe en plein chinatown). on regarde, on rigole, on s'identifie, bref on se laisse aller, quoi.

les coulisses
ex-membre de l'équipe olympique britannique de plongeon, jason statham n'en est pas à son 1er film. il est repéré par guy ritchie (le mari de madonna) qui le fait jouer dans crimes, arnaques et botanique en 1998, puis dans snatch en 2000 et dans revolver en 2004. après avoir fait des apparitions remarquées dans the one aux côtés de jet li et dans ghost of mars de john carpenter, et avoir endossé 2 fois le costume du transporteur de corey yuen et louis leterrier, cet acteur à la gueule de baroudeur a côtoyé kim basinger dans cellular et donné la réplique à wesley snipes dans chaos. et il a 5 films en production. reconversion plutôt réussie…