dexter

Dexter série avec michael c. hall, 2006, 3 pouces. sur canal+

le synopsis
dexter morgan (hall) est expert scientifique à la police criminelle de miami. et il est spécialisé dans les traces de sang. incapable de ressentir quoi que ce soit pour qui que ce soit depuis la mort de ses parents, ce qui lui a laissé un "grand vide intérieur" pareil à une boîte de beignets après le passage de ses collègues, il exerce son métier avec beaucoup…

… de précision et de talent. rien de très palpitant jusque-là, sauf que la nuit, dexter se transforme en un serial justicier impitoyable qui s'attaque exclusivement aux criminels qui sont passés au travers des mailles de la justice. et les découpe vivants façon hannibal lecter, c'est-à-dire sans la moindre trace d'émotion sur son visage…

l'avis
totalement immorale, l'histoire de ce gars sans histoire (mais insensible) qui se fait le bras armé efficace d'une justice dépassée. totalement immorale, jusqu'à ce père adoptif qui décèle très tôt la propension de son fils à tuer. le chien du voisin, tout d'abord, "parce qu'il n'arrêtait pas d'aboyer sans raison". et le père de lui dire que s'il lui prenait l'envie de faire ça à des personnes, il faudrait qu'il apprenne les bons réflexes pour ne pas se faire prendre. on croit rêver, surtout quand on sait que le papa en question est flic. on croit rêver devant tant d'immoralité dans cette amérique bien pensante, et pourtant, c'est totalement jouissif. et tout ça en prime time (sur canal+, oui). à suivre avec attention…

les coulisses
les deux épisodes diffusés hier (jeudi 17 mai) soir sur canal+ sont les premiers de la première saison qui en compte 12. né le 1er février 1971 à raleigh, en caroline du nord, michael c. hall s'est d'abord illustré au théâtre dans une douzaine de pièces off-broadway où il a notamment interprété des rôles shakespeariens. en parallèle, il a intégré le casting de six pieds sous terre dans le rôle du croquemort gay extrêmement coincé. voici maintenant qu'il troque cette dégaine pour celle, nonchalante et impassible, de cet expert scientifique évoluant dans l'univers (décidément très en vogue) de miami, mais à l'étalonnage nettement moins saturé que dans les experts.