oculus

oculus
réal. mike flanagan, scénario mike flanagan, jeff howard, int. karen gillan, brenton thwaites, katee sackhoff, miguel sandoval. 2014, 100′. 3 pouces

le synopsis
tim, 21 ans, sort enfin de l’hôpital psychiatrique où il a passé 10 ans à la suite de la mort violente de ses parents. il souhaite tirer un trait sur son passé mais…

… sa soeur lui rappelle la promesse qu’ils s’étaient faite de découvrir les causes mystérieuses du drame de leur enfance…

l’avis
les auteurs d’histoires d’épouvante n’en finissent pas de trouver des objets susceptibles d’être des vecteurs du mal. quand ce ne sont pas des poupées, ce sont des miroirs. bien trouvé en l’occurrence car rien de plus effrayant qu’un miroir qui vous renvoie une image diabolique de vous-même. visiblement possédé depuis des temps immémoriaux, celui-ci semble tenir lieu de porte vers un au-delà mangeur d’âmes, d’où sortent de temps en temps des esprits maléfiques qui attirent celles et ceux qui s’en approchent de trop près.

si la base de l’histoire est assez banale, les scénaristes ont ajouté des subtilités narratives avec des esprits particulièrement vicieux qui jouent à tromper les humains.

efficace, on apprend, si on ne le savait pas déjà, qu’on ne peut pas échapper à la mort. ainsi tim, qui se croyait tiré d’affaire, n’est pas près de sortir de l’auberge.

se laisse regarder…