aliens vs predator 2, requiem

Aliens_vs_predator réal. colin & greg strause, int. steven pasquale, reyko aylesworth. 2007, 94', 3 pouces

le synopsis
les aliens et les predators se retrouvent pour ce deuxième volet dans un combat sans merci, cette fois sur la terre.

l'avis
hormis une créature hybride (mais qui n'est ni plus forte ni plus menaçante que l'une ou l'autre des créatures prises séparément) et un zeste de provoc' puisque les créatures s'attaquent pour la première fois…

… aux enfants, aux femmes enceintes et aux handicapés, pas grand-chose de neuf pour ce deuxième opus… qui en appelle un troisième à la fin, comme il se doit. tous les codes des deux univers, créés respectivement par ridley scott pour les aliens et john mctiernan pour le predator, sont ici scrupuleusement repris, de la musique aux effets de bave dégoulinante, de la créature qui s'approche du visage de la femme en bavant (inauguré par sigourney weaver et introduisant un certain érotisme de l'hideux), en passant par les aliens déployant leur queue dans l'obscurité et la scène de massacre des soldats à laquelle on assiste par l'intermédiaire des talkie walkies (inventée par james cameron dans son aliens)… les créatures ne déméritent pas question réalisme, maquillage et effets spéciaux. on regrettera peut-être que les scènes où elles apparaissent sont pratiquement toutes tournées dans une obscurité gênante qu'on dirait presque "volontaire" pour masquer des imperfections dues à un budget sans doute relativement modeste. le film lorgne également par endroits vers le slasher pour ados, notamment dans les scènes jubilatoires de la piscine. pour qui aime les films de monstres avec quelques effets efficaces, voilà une bonne petite série b qui se regarde avec une grande boîte de pop-corn…

les coulisses
l'histoire d'aliens vs predator 2 – requiem se situe après celle de predator et de predator 2, mais avant celle d'alien le huitième passager, certains clins d'oeil ayant été inséré pour expliquer comment les choses évoluent jusqu'au film de scott (perso, je ne les ai pas repérés). la créature hybride est en fait un alien incubé dans un predator. il est en fait à 80% alien (par l'exosquelette, le sang acide, la queue de scorpion et la mâchoire rétractable) et à 20% predator (par les mandibules griffues et les dreadlocks). les réalisateurs, les frères strause, sont tellement fans de la saga alien qu'ils ont demandé à la twentieth century fox de remasteriser les enregistrements originaux des sons et des cris du film de james cameron pour les utiliser dans leur film.