oss 117 – le caire nid d’espions

Oss_1172

 

 

 

 

réal. michel hazanavicius, int. jean dujardin, bérénice béjo, aure atika. 2006, 109′. 4 pouces.

le synopsis
1955, le caire est un véritable nid d’espions. tout le monde se méfie de tout le monde, et tout le monde complote contre tout le monde: anglais, français, soviétiques, la famille du roi déchu farouk qui veut retrouver son trône, les aigles de kheops, secte religieuse qui veut…

… prendre le pouvoir. le président rené coty envoie son meilleur agent mettre de l’ordre dans tout ça: hubert bonisseur de la bath, alias oss 117. le hic, c’est que le bon oss est un incompétent impénitent qui cache bien son jeu derrière un charme infaillible.

l’avis
ce film est un petit bijou et un vrai bonheur. jouissif de bout en bout, la parodie opère à merveille. jamais le film ne tombe dans le gras, le vulgaire ou le mal fait. les ambiances sont recréées à la perfection, qu’il s’agisse de musique, de décor, d’étalonnage (ils ont recréé les couleurs « qui font film des années ’60 »), les costumes bien sûr et surtout jean dujardin qui n’est jamais aussi bon que quand il joue au benêt charmeur. il va même – et il le fait très bien – jusqu’à faire le type « qui court comme à l’époque » (je vous jure qu’ils ne couraient pas comme maintenant). il faut le voir pour le savourer. de plus, le dvd regorge de bonus – bêtisier, scènes coupées et making-of – qui prolongent le plaisir.

si vous aimez la parodie, vous allez adorer, car en voici une excellente, réalisée avec beaucoup d’intelligence et surtout beaucoup de respect. le réalisateur est un fan de ces films-là et ça se voit à chaque plan. c’est suffisamment rare pour être souligné. à découvrir ab-so-lu-ment…